0

Design écolo, bien pensé, ludique… et Coréen

Pour les fanatiques d’objets équitables, voilà un petit trésor. FunnyPaper vient droit de Corée, et on trouve des pièces en France depuis le printemps dernier. Cabane, bureau, bibli fun et même des tirelires… à personnaliser, en carton recyclé et encres végétales. Donc une équation réussie pour nos bambins à qui on montre l’exemple, et à qui on offre un bout de monde meilleur. Les produits se montent à la maison, c’est simple comme bonjour et il y a des vidéo sur leur site pour nous épauler: en gros c’est encore plus simple qu’Ikea, et l’empreinte écologique largement réduite malgré les kilomètres parcourus jusqu’à chez nous. 

on en vdécouvre encore plus ici:
Publicités
0

Du savon maison

Voilà une idée qui m’emballe… Pour les peaux atopiques* rien de mieux que du sur-mesure et du fait maison. Mieux encore, comme le propose la marque de savonnerie artisanale Bulles de Tribu, en suivant la méthode de saponification à froid. Les huiles utilisées pour la fabrication ne sont pas chauffées, et cela permet de garder toutes les propriétés des ingrédients utilisés. Bulles de Tribu garantie une fabrication à petite échelle et dont les composants sont naturels qu’il s’agisse de colorant ou de parfum… la base quant à elle est un « lait » de coco. Des savons pour bébés sont dispo et on aime particulièrement le 100% huile d’olive.

(* prédisposition à l’hypersensibilité, aux réactions allergiques, à la sècheresse extrême…)

0

Chacun son pot

Aujourd’hui on aborde la question du pot. Le point essentiel pour bien démarrer la propreté, c’est de bien choisir le pot de votre enfant, qui n’est plus tout à fait un bébé… En effet il y a des pots filles et des pots garçons. C’est le rebord avant du pot qui assure le confort de l’assise et non le dos comme on pourrait le croire. Pour des raisons d’ergonomie, on optera pour un pot courbe sur le devant pour les filles et un peu plus carré pour les garçons. Les filles ont besoin de ne pas se cogner en s’asseyant, et les garçons ont besoin de pouvoir avoir un contact une fois assis pour pas que ça remonte et qu’il fasse pipi dehors… Ce sont des points basiques mais auxquels on ne pense pas forcément d’entrée de jeu…Et pourtant… un enfant qui aura une première mauvaise expérience sera naturellement plus réticent à revenir sur le pot. Et on le comprend…
Pot fille chez Haba:
Pot garçon chez Chicco:

0

une coupe de fruit de la passion à Pompidou Paris

Et oui on peut emmener son petit bout voir une expo dans un haut de l’art à Paris. Ayant testé avec ma fille de 20 mois, je confirme que c’est sportif…: touche pas ! chuuuut! non on ne s’assoie pas sur le Giuseppe Penone, ça fait partie du spectacle. et oui on va aller manger… Mais on y arrive. Pour les plus courageuse (here i am :-D) on se fait l’expo en courant derrière petit bout à l’affût des couleurs, des motifs, des matières… et sinon, en mode soft, on peut emprunter gracieusement (comme il m’a été suggéré) une poussette juste avant d’entre dans l’expo. J’admets que ça aurait rendu l’expédition moins……expéditive… ahah.
En tout cas l’expo permanente Fruits de la passion peut vraiment intéresser les petits un jour de pluie, ou de neige (on sait jamais il parait que ca va pas tarder à nous tomber dessus)… 
Ce qui est vraiment inédit, ce sont les échelles, un tout petit confronté à monde de l’étrange, des couleurs, de la création, mais en démesurément grand, c’est super à voir… Il y a vraiment une interaction qui se produit. C’est mieux que OUI OUI et on peut y aller en famille.
Par ailleurs la galerie des petits est à dispo si les plus indépendants préfèrent, c’est une galerie miniature gratuite, sur la mezzanine à l’intérieur du centre.

on se renseigne là: (meme si le nouveau site est neuf mais un peu brouillon…) http://www.centrepompidou.fr/
0

Un spectacle en région…

Oui bien sûr ! c’est à Bègles au théâtre en Miettes, et il s’agit d’une petite pièce que propose la compagnie des Gens Ordinaires. C’est l’histoire très poétique d’une petite fille dont le quotidien manque cruellement de gaieté… Une princesse Arc-en-Ciel va venir chambouler son univers trop terne avec sa flopée de couleurs. Un bon moment assuré pour les amoureux de l’univers théâtral. Les moins passionnés se verront séduits par le ton et la chaleur de la pièce qui dure 30 minutes, soit un timing bébé idéal. Il y a 9 représentations d’ici au 2 décembre, pour un tarif de 6 euros.
> on s’intéresse a la compagnie ici: http://ciedesgensordinaires.free.fr/pages/accueil.html
> on se renseigne ici: http://www.theatreenmiettes.org/
0

Sur le modèle Allemand…

On trouve beaucoup plus de choses en bois, et locales, que partout ailleurs pour ma petite chouette. Au menu de la journée shopping d’hier:
Un petit tour à Lidl, sa Oma lui a offert un joli set d’instruments en bois (qualitatif malgré l’aspect discount de l’enseigne, qui ici l’est beaucoup moins qu’en France)
Chez Rewe, une autre enseigne, je lui ai trouvé un jeu de pêche à la ligne de chez Tchibo (marque d’un peu tout et rien à la fois…).
Puis nous avons fait un tour chez Hellers, le spécialiste vegan de la ville, ou nous avons assise la petite sur des chaises hautes en bois…
Enfin, avant de rentrer, avons fait un tour dans la librairie Talia, pour trouver un petit cadeau à la nounou, qui est allemande et souhaite continuer de lire dans sa langue maternelle. Il y avait un toboggan et un train en bois pour le bonheur des petits. (meme si cela ne doit pas changer grand chose pour eux… ou bien ils ne le disent pas…)
Et pour terminer notre périple urbain, nous sommes passées au Galeria Kaufhof, l’alter ego de nos galeries lafayette, pour apprécier la vitrine avec les animaux automates, et au rayon jouet, les fruits et légumes, boites de sardines et autres compléments de dinettes… en bois !!
Y’a pas photo, l’Allemagne est plutôt en avance du côté écologique de l’univers enfant… et c’est appréciable.