0

Gites Panda…

…ou la vie presque sauvage. Ils se situent dans des parcs naturels protégés, régionaux ou nationaux et font l’objet d’un contrat passé entre le propriétaire du gîte et WWF. 
Il est question pour le propriétaire de s’engager sur le matériel, le service et le mode de vie:
Permettre aux locataires du gîte de trier leurs déchets, de laver avec des produits écologiques.
Etre équipé en énergies renouvelables.
Proposer des guides pour la randonnée.
Equiper les visiteurs de tout ce qu’il faut pour observer la nature.
Mais il s’agit d’un contrat tri-partite puisque les scientifiques du parc ont pour mission de suivre l’évolution de la faune et de la flore aux abords du gîte.
En d’autre terme, partir en Gîte Panda est un moyen de découvrir une région sous un angle écologique, plus proche et plus respectueux de la nature grâce à des propriétaires qui font certaines promesses. Un bon moyen de sensibiliser toute la famille, et de vivre des expériences nouvelles… Qui sait, si ça se trouve vous serez conquis par les toilettes sèches 😀 !!

Reservations et informations par ici:

Publicités
0

Un cadeau pour les animaux ! la vraie BA

On ne les connaît pas personnellement et pourtant ils nous fascinent, ils sont loin et proches à la fois…. ce sont les animaux de la savane, en danger car en voie de disparition ou victimes de braconnage. Car vous ne le savez peut-être pas, mais au Kenya, l’exportation de défenses d’éléphant vers la Chine est en hausse permanente (350 éléphants tués sur 2012). Ce phénomène atroce rapporte 1500€ le kilo d’ivoire brut, privant ainsi des centaines d’éléphanteaux de leur mère… Une situation injuste et honteuse, avec un problème subsistant: la force croissante des braconniers. Ils sont malheureusement mieux équipés en armes que les rangers et même l’armée, en charge de protéger les animaux. Alors pour Noel, on opte pour un parrainage. On peut offrir un « BON POUR » un parrainage et son enfant choisit l’animal qu’il souhaite aider. A moins d’être très disponible et de devenir éco-volontaire sur place, on peut oeuvrer pour la conservation des espèces menacées via des associations qui prennent soin d’eux et choisir le pensionnaire qu’on chouchoutera grâce à nos deniers… Compter une moyenne de 36 euros/an pour aider un animal. Votre enfant n’en sera que plus fier. 
Une très belle action. Un geste pour celui qui nous fait rêver et qui ne mérite pas d’être malmené. 
1

Promenons-nous dans les bois

Vos enfants sont infatigables ou carrément pas sages et odieux ? Alors ne cherchez plus j’ai trouvé la solution (ou plutôt un début de solution 😉 !
Les envoyer faire un petit stage de survie dans la forêt. Original non? C’est l’occasion d’apprendre des choses, de passer un moment au contact de la nature, ET pourquoi pas, de revoir ses classiques comme le petit poucet… (oui cette histoire horrible d’abandon d’enfants dans la forêt) 
Concrètement, il s’agit de passer une après midi à apprendre la fabrication du feu, de gestion de la fin et de la soif, se protéger des intempéries, préserver sa sécurité…
Il faut être âgé de 8 ans minimum pour participer à la sortie, et compter 5 km de marche, le tout en 2H30 d’activité. 
C’est passionnant et on peut en profiter pour glisser à notre terreur, que la prochaine fois, si il est pas sage, il aura qu’à aller se faire cuire un oeuf, tout seul, dans la forêt ! (ce qui ne se produira jamais, on est bien d’accord!)
C’est une activité proposée partout en France par Natures et découvertes, Ici la prochaine date est à Canéjan, en Gironde, dimanche 21 septembre. Il reste à ce jour 4 places.
on aime: bénéficier de conseils d’un pro, des fois qu’un jour on se retrouve un jour… INTO THE WILD
Prix public: 19,90€ et 9,90€ pour les adhérents.
0

Un bébé un arbre

Une tradition Celtes veut qu’à la naissance d’un enfant, on plante un arbre, appelé arbre jumeau. Celui-ci étant en charge d’accompagner l’enfant et de le protéger de ses maux physiques.
La tradition n’a jamais vraiment disparue, et il y a de ça 20 ans, les laboratoires Guigoz décidaient de soutenir l’ONF (Office Nationale des Forêts) en inventant l’opération un bébé un arbre, en lien avec cette histoire.
L’arbre ne protège donc plus vraiment le bébé, mais c’est le bébé qui vient en aide aux forêts en devenant le parrain de cet arbre. Les rôles sont inversés, car l’enfant permet l’existence, la vie et la survie de l’espèce végétale.
Guigoz célébrait les 20 ans de cette opération l’an dernier, mais on peut toujours participer, à la naissance de notre enfant. Une fois l’inscription réaliser, un certificat nous est délivré, précisant l’essence et la forêt dans lequel l’arbre a été planté. 
on aime: l’histoire, le côté pérenne et éthique de la démarche.



0

Le lac des Sapins se fait tout bio

Voilà un endroit où emmener vos petits bouts cet été! C’est à Cublize (région Rhône-Alpes) et ça n’est pas moins que le plus grand espace de baignade biologique d’Europe.
Autrement dit, un lac entièrement géré de façon naturelle et biologique, grâce aux algues et à la flore environnante. Une promenade est aménagée autour du lac, des espaces de jeux, de quoi accueillir les chiens, se restaurer ou randonner… Une plage d’herbe toute douce, 2 bassins, des aires de jeux… de quoi être largement divertis.
Alors si vous êtes du coin, que vous passez par là ou que vous êtes simplement curieux, n’hésitez plus… 
Compter 2,50 à 3,50 euros l’entrée. Accessible aux personnes handicapées. Toutes les modalités d’accès sont sur le site:
0

Ferme des petits animaux

Voilà une idée originale… une ferme découverte, qui propose de rencontrer les animaux de petite taille. On peut les nourrir dans les enclos, les toucher et la patronne nous raconte une anecdote concernant chaque animal… C’est intéressant pour les petits et pour les grands. On croise donc des brebis, des lapins, des poneys Shetland, des cochons, des ânes, des lama, … on peut même toucher un bébé Alpaga, plus doux que doux!
La ferme accueille aussi des animaux dans sa pension et produit un élevage de chiens notamment des cavaliers de King Charles… 
Ca se passe à Panissières (Loire) et il faut compter environ 2h de visite guidée, au grand air de la montagne…
0

La cueillette avec votre tribu !

Oyé Oyé! Les beaux jours reviennent et cela va faciliter les activités de plein air avec les enfants! (ou sans).
A Viltain, en région parisienne, dans le 91 plus exactement, on peut cueillir fruits, légumes et fleurs de saison. Un vrai bonheur de choisir des fruits mûrs et qui ont du goût. Un bouquet champêtre pour mamie, de belles roses pour maman, on trouve de tout.
Il faut se munir d’un sécateur pour ne pas abîmer les fleurs, s’armer de patience pour déterrer des carottes (mais c’est pas encore la saison alors y’a le temps de voir arriver…) et aimer être dehors. A la fin de la cueillette, on pèse et on paie ce que l’on a ramassé. C’est tout simple et intéressant pour toute la famille.
Il y a aussi la ferme de Viltain à découvrir…
Le site n’est accessible qu’en voiture, hélas, c’est la seule ombre au tableau.